Programme > Lundi 20 Mars après-midi

Carrefour de l’IST 2017

carist_logo1_bleu_petit_7.jpg

 Centre Prouvé - Nancy

_______________________________________

13h00

Accueil

 

14h00

Séance d'ouverture

Allocutions de bienvenue :

Renaud Fabre (Directeur de la Dist du CNRS)

Dominique Wolf (Directrice de l'Inist-CNRS)

 

14h30         

                                                                         J’ubérise, tu ubérises, il ubérise…

Propos liminaire par Samuel Nowakowski (Université de Lorraine)

"Le rêve c'est tout, la technique ça s'apprend" Jean Tinguely

Depuis plus de trente ans, le numérique s’est progressivement installé dans toutes les dimensions de nos vies modifiant notre rapport au temps et à l’espace habité et vécu. Ces dernières années, nous assistons à une accélération fulgurante qui impacte en profondeur nos usages quotidiens mais, surtout, le numérique s’impose comme une nouvelle culture planétaire. Pas seulement un outil formidable et par les questions qu’il pose, il change radicalement notre rapport aux autres, notre conception même du savoir, du travail et de la production des richesses, notre rapport à la santé, notre mémoire, notre « traçabilité », nos libertés. Dans cette intervention, Samuel Nowakowski analyse la manière dont les outils et les pratiques interrogent et transforment notre rapport à la culture et au monde afin d’en mettre en évidence toute la complexité.

 

14h50                                                                                

  Etre ou ne pas être disruptif en IST

Conférence introductive par Jean-Claude Guédon (Université de Montréal)

Libre accès et innovations de rupture en IST : Quelle révolution ? Et pour qui ? 

Les ordinateurs en réseau ont produit un espace de communication - une culture du numérique en fait - doté de caractéristiques entièrement nouvelles où les êtres humains multiplient éléments inattendus et modalités imprévisibles de communications, de collaboration, de concurrence aussi. Le cas des résultats de recherche dans toutes les sciences, humaines ou de la nature, offre un exemple particulier, mais particulièrement riche, de cette vague de transformation dont le temps révèle de plus en plus l'extrême importance. Le libre accès, ou accès ouvert, aux publications scientifiques constitue un des symptômes et aussi un des effets les mieux connus de cette culture du numérique. Il permet d'identifier et de suivre les lignes de faille où se manifestent diverses ruptures. Qui affectent-elles ? Comment travaillent-elles l'espace de communication ? Quelles sont les conséquences possibles ou probables de ces transformations pour les divers acteurs impliqués dans ce mouvement ? Si "révolution" signifie une transformation structurelle profonde marquée par des changements dans les rapports de pouvoir entre acteurs, comment peut-on la caractériser ? Qui sont les gagnants possibles ? Les perdants probables ? Et surtout, comment penser l'au-delà d'une rupture qu'il importe de maîtriser. Bref, quelle communication voulons-nous entre scientifiques de demain ?

 

PAUSE

 

16h00                                                                                   

Vers un collectif de communautés innovantes

Table ronde animée par Emmanuelle Jannès-Ober (Irstea-Eprist)

Open-innovation, regards croisés des acteurs de l'IST

Intervenants :

David Aymonin (Abes)

Arnaud Beaufort (BnF)

Paul-Antoine Hervieux (Université de Strasbourg)

Stéphane Pouyllau (Huma-Num)

 

17h30                                           

Déclinaisons pratiques de la rupture

Présentation des ateliers du lendemain

 

19h30

Soirée à l'espace réceptif panoramique du Centre Prouvé

Personnes connectées : 1